Des millions de voyageurs en avion sont victimes de retards, d’annulations ou de « surbooking » chaque année. Pourtant, peu d’entre eux effectuent les démarches pour être indemnisés.

Affichés en rouge sur le tableau des départs, ces quelques mots ont de quoi faire blêmir les voyageurs qui prennent l’avion. En 2017, plus de 16 millions d’usagersont été victimes de retards, d’annulations ou de surbooking, selon une étude du service de dédommagement de passagers Refund My Ticket.

Emails fastidieux, délais décourageants… Se faire dédommager ou rembourser son billet peut s’apparenter à un véritable parcours du combattant. D’autant que les règles en matière d’indemnisation et de prise en charge des passagers sont complexes, et pas toujours bien connues des consommateurs. Pouvez-vous toujours vous faire indemniser ? Quels frais la compagnie doit-elle prendre en charge ? Voici les informations à garder en tête pour faire valoir vos droits.

Important à noter au préalable : toutes ces règles sont valables à condition que votre vol parte de l’un des 28 pays de l’Union européenne, auxquels s’ajoutent la Norvège, l’Islande et la Suisse, ou que la compagnie que vous empruntez ait son siège social dans l’un de ces pays. Si vous partez d’un pays hors UE et que la compagnie avec laquelle vous voyagez n’est pas européenne, ce sont les conditions propres au pays concerné qui s’appliqueront.

Lire la suite

Obtenez votre compensation maintenant